Total Cost of Ownership (TCO) expliqué pour vous | LIZY.be
FR
Retour
blog

Ne vous laisser pas aveugler par le prix d'achat

La voiture la moins chère à première vue peut – en fin de course – s'avérer la plus onéreuse. Pour faire le meilleur choix, il faut tenir compte du coût global, lequel inclut aussi les frais d'entretien et de carburant, les charges fiscales et la valeur résiduelle. Mais comment faire concrètement ?

La réponse tient en trois lettres : TCO. Le 'Total Cost of Ownership' (ou Coût Global de Possession) désigne l'approche utilisée par les gestionnaires de flotte professionnels pour calculer le prix de revient global d'une voiture. Ce calcul tient compte d'un maximum de facteurs.

Parmi les facteurs pesant dans la balance, il y a évidemment le prix d'achat, mais aussi la TMC et la taxe de circulation, les assurances, les entretiens, les pneus, les frais de carburant et la valeur résiduelle. Sans parler de la déductibilité fiscale, dont l'impact peut carrément inverser l'équilibre.

Calculer le coût opérationnel

Il n'est pas facile pour un néophyte de calculer le TCO d'une voiture. Pour se faire une idée assez représentative, on peut évidemment se référer à une offre de leasing opérationnel (location à long terme), puisque cette formule inclue tous les coûts financiers et opérationnels, c'est-à- dire les frais de financement d'une part (prix d'achat moins la valeur résiduelle plus les intérêts) et les frais d'utilisation d'autre part (entretien, pneus, assurance, taxes, et même une provision pour le carburant). C'est déjà un beau début !

La TVA et les dépenses rejetées (non déductibles)

Mais en réalité, il faut aller encore un peu plus loin. La TVA d'une voiture de tourisme utilisée au moins pour moitié à des fins professionnelles peut être récupérée à concurrence de 50% par les assujettis à la TVA. Dans la plupart des cas, la récupérabilité est de 35%. Les coûts financiers et opérationnels doivent donc être majorés de 65% de la TVA.

A moins d'avoir opté pour une voiture électrique ou une hybride rechargeable dont le taux d'émission est inférieur ou égal à 42 g/km, les frais de voiture ne sont que partiellement déductibles. En fonction du taux d'émission de CO2 et du type de motorisation, le taux de déduction varie entre 40% et 100%. Cela signifie que le fisc va vous taxer sur la partie non déductible, considérée comme 'dépense rejetée'.

Enfin, les sociétés doivent également tenir compte de la cotisation de solidarité des voitures mises à la disposition des travailleurs (cotisation CO2) et des autres dépenses rejetées sur base de l'Avantage de Toute Nature applicable à la voiture.

Vous souhaitez bénéficier d'un TCO minimum ? Dans ce cas, privilégiez une voiture d'occasion électrique ou hybride rechargeable de Lizy. Découvrez notre offre ici.

Le leasing réinventé. Rapide, avantageux et tout compris.
  • 💰 Meilleur rapport qualité-prix
  • Tous les frais sont inclus
  • ⏱️ Disponible rapidement
Nos voitures de leasing